Aller au contenu principal

Prime « Jeune en alternance »

Vous avez moins de 18 ans ? Vous pouvez faire une demande auprès d’Actiris afin de bénéficier d’une prime.

Quel montant ?

  • 500 euros à la fin d’une première ou d’une deuxième année de formation
  • 750 euros à la fin de la troisième année de formation

Quelles conditions ?

  • Être domicilié en Région bruxelloise
  • Suivre un enseignement obligatoire à temps partiel (ou à temps : enseignement secondaire néerlandophone)
  • Avoir moins de 18 ans
  • Avoir fait un stage de minimum 4 mois
  • La formation pratique doit avoir lieu dans le cadre d’un des contrats de formation suivants :
    • soit un contrat d'alternance ;
    • soit un contrat d'apprentissage industriel ; 
    • soit une convention d'immersion professionnelle. 
    • soit d’une convention de stage conclue en application de la réglementation relative à la formation permanente dans les Classes moyennes.

Que faire pour bénéficier de la prime ?

  • Introduire la demande auprès d’Actiris dans les trois mois qui suivent la fin de l’année de formation
  • Compléter dûment le formulaire de demande et le faire signer par votre employeur
  • Joindre une attestation de réussite de l’année de formation délivrée par l’opérateur de formation
  • Joindre une attestation de fréquentation confirmant que la formation pratique a été suivie pour une période de minimum 4 mois délivrée par l’opérateur de formation 
  • Joindre une attestation bancaire (ou extrait de compte ou copie de la carte bancaire) du titulaire du compte.

Qui organise ces apprentissages en alternance ?

La formation en alternance à Bruxelles est organisée via 2 filières

 

Du côté francophone :

Du côté néerlandophone :

  1. Deeltijds beroepssecundair onderwijs : 3 CLWs et Syntra Brussel
  1. Voltijds technisch - en beroepssecundair onderwijs :

Obtenir une dispense de disponibilité pendant votre alternance

Si vous êtes au chômage et que vous voulez suivre une formation en alternance, vous pouvez, sous certaines conditions, obtenir une dispense de disponibilité afin de vous libérer de vos obligations (recherche active d’un emploi, se montrer disponible sur le marché du travail etc.) et continuer à percevoir vos allocations de chômage.