Aller au contenu principal

FSE+, qu'est-ce que c'est ?

Tous les 7 ans, le programme du Fonds Social Européen est actualisé et adapté en fonction des enjeux auxquels sont confrontées les sociétés européennes. La Commission européenne et les pays de l’UE décident conjointement pour une période de 7 ans des priorités ainsi que de la répartition de son budget. La programmation 2014-2020 touchant à sa fin, les préparations d’un nouveau programme opérationnel FSE+ 2021-2027 sont en cours.

Pour la période de programmation 2021-2027, la Commission européenne a fusionné différents fonds et programmes qui constituent ensemble le Fonds social européen plus (FSE+). Il s'agit du Fonds social européen (FSE), de l’initiative Emploi Jeunes (IEJ), du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), du programme pour l’emploi et l’innovation sociale (EaSI) et du programme d'action de l'Union dans le domaine de la santé (le programme santé UE). La fusion de ces fonds doit conduire à plus de cohérence et de synergie, à une programmation simplifiée et à moins d’administration.

Les objectifs

L’objectif stratégique principal du règlement FSE+ est la contribution à une « Europe plus sociale » grâce à la mise en œuvre du socle européen des droits sociaux (vingt principes et droits essentiels pour le bon fonctionnement et l’équité des marchés du travail et des systèmes de protection sociale). Cet objectif stratégique de coordination est scindé en objectifs spécifiques.

Voici les objectifs spécifiques pertinents pour Actiris en vue d’une « Europe plus sociale » :

  • Améliorer l’accès au marché du travail pour les jeunes chercheurs d’emploi
  • Favoriser l’accès au marché du travail pour les chômeurs de longue durée
  • Moderniser les institutions et les services du marché du travail
  • Proposer une aide et un soutien sur mesure
  • Arriver à une meilleure articulation de l’offre et de la demande sur le marché de l'emploi
  • Améliorer la participation des femmes dans le monde du travail
  • Favoriser les transitions et la mobilité sur le marché du travail

En outre, le règlement FSE+ impose aux États membres d’allouer un montant approprié de leurs moyens FSE+ aux « recommandations spécifiques par pays ». Dans le rapport par pays 2019, les déséquilibres suivants sont entre autres décrits pour la Belgique en matière d’emploi :

  • Le chômage ne baisse pas pour les groupes suivants de la population : les infra-scolarisés, les plus de 55 ans, les moins de 25 ans et NEET, les personnes issues de l’immigration (non UE), les femmes ainsi que les personnes porteuses d'un handicap
  • Un des plus haut niveaux d’inactivité d’Europe : 25 % de la population active sont inactifs, dont 30 % sont invalides ou malades. L’augmentation est surtout élevée chez les femmes, les personnes âgées et celles qui ont entre 35 et 54 ans
  • Un grand risque de pauvreté chez les familles qui sont au chômage, et principalement celles issues de l’immigration
  • « Skills and qualifications mismatch » dans le secteur de la construction et des soins et pour des compétences comme l’entrepreneuriat, les aptitudes numériques, etc.

Les principales recommandations pour la Belgique pour l’objectif stratégique « une Europe plus sociale » sont :

  • Soutenir des mesures actives et préventives sur le marché du travail et fournir un soutien à l’activité intégré et sur mesure aux chômeurs et aux personnes inactives, notamment les jeunes sans emploi qui ne suivent ni études ni formation (NEET)
  • Favoriser des mesures de promotion et de sensibilisation visant à améliorer les pratiques de recrutement des employeurs, à lutter contre les discriminations et à prévenir la pauvreté des travailleurs
  • Elaborer et mettre en œuvre des stratégies régionales globales relatives aux compétences 
  • Déterminer des mesures et des actions à l’appui de la mobilité volontaire de la main-d’œuvre entre les secteurs et les régions 
  • Appuyer les pépinières d’entreprises tant existantes que nouvelles, l’emploi indépendant, les micro-entreprises, la création d’entreprises/d’emplois, et l’innovation sociale 
  • Soutenir l’acquisition des aptitudes clés et des compétences du XXIe siècle (notamment les compétences numériques) par l’enseignement et la formation 
  • Promouvoir l’intégration socio-économique des ressortissants de pays tiers par des mesures intégrées

En savoir plus 

Envie d'en savoir plus ? Plusieurs sites vous informent davantage.

FSE+ - Site de la Commission européenne FSE+ - Rapport de la Belgique FSE+ - Proposition de règlement du Parlement européen FSE+ - Proposition de règlement FSE+ - Socle européen des droits sociaux