Aller au contenu principal

Chaque administration locale bruxelloise travaille ainsi sur une politique de diversité et rédige son propre plan d’action diversité orienté vers son personnel tout comme vers ses usagers et clients.

La Région prévoit également un subside pour l’engagement de chercheurs d’emploi issus de quartiers à fort taux de chômage.

La gestion de la diversité s'inscrit dans le cadre légal de la lutte contre les discriminations sur le marché de l'emploi, tout comme elle relève de la responsabilité sociale et du rôle d'exemple des administrations locales. 
Les administrations locales devraient s'assurer, à terme, que la diversité de la population se reflète dans la composition de leur personnel. La politique de gestion de la diversité doit ainsi offrir à chacun les opportunités d'emploi et de carrière en lien avec les compétences et aspirations, dans un environnement de travail qui favorise le respect des différences et l'intégration.

Qu’est-ce qu’un plan diversité et comment le démarrer?

La loi prévoit que chaque administration locale bruxelloise travaille une politique de diversité, qui se traduit dans un plan diversité de deux ans. Ce plan diversité repose sur le diagnostic de la diversité au sein du personnel de l'administration. Il est structuré sur l'analyse de quatre domaines d'intervention : Sélection et recrutement, Gestion du personnel, Sensibilisation et Communication interne, Positionnement externe. Pour chaque axe, l’administration formule des objectifs basés sur l’état des lieux ; ces objectifs constituent le plan diversité.

  • Comment réaliser un plan diversité ?

L’administration locale désigne tout d’abord un membre du personnel chargé de la préparation, de la rédaction, de la mise en œuvre et du suivi d’un plan de diversité. Les consultantes et consultants en diversité d’Actiris peuvent l’accompagner à chacune de ces étapes.

La base de travail du plan est un état des lieux de la situation en matière de diversité établi à partir des données statistiques de l’administration, qui permettent par la suite d’évaluer les effets de la politique de diversité, tant d'un point de vue quantitatif que qualitatif.

Cet état des lieux suit au moins quatre axes principaux, liés à différents aspects de l’organisation de l’administration :

  • l'axe gestion des ressources humaines, notamment, l'information et la communication interne, le recrutement et la sélection, l'accueil et l'intégration, la formation et la sensibilisation, la carrière et l'évaluation;
  • l'axe modes généraux d'organisation du travail, notamment les conditions de travail et la rupture des relations de travail;
  • l'axe culture organisationnelle à savoir le positionnement de l'institution publique, en termes de valeurs, à l'égard de la diversité et de la lutte contre les discriminations;
  • l'axe positionnement externe et approche des citoyens, usagers et clients.

Pour chaque axe, l’administration formule des objectifs basés sur l’état des lieux. Ces objectifs constituent le plan diversité.

Une fois élaboré, le plan de diversité est soumis pour avis aux organes de concertation et validé par les organes de décision de l’administration locale. Le plan doit être intégré dans la stratégie de l’administration locale.

Le plan d'action diversité a une durée de deux ans. L’évaluation du plan réalisée après ces deux ans sert de base au diagnostic du plan suivant.

  • Quelles sont les administrations locales ayant un plan diversité ?

Consultez la liste des administrations locales ayant un plan diversité ci-dessous.

Plus d’info?

Contactez le service Diversité en remplissant le formulaire ci-dessous.

Vous pouvez aussi contacter le Service Public Régional de Bruxelles par téléphone au : 02 800 32 06 ou via l'adresse e-mail suivante : bpl.subsides@sprb.brussels

Contactez-nous